Le lourd secret des pervers narcissiques

Publié le 5 Décembre 2015

Le lourd secret des pervers narcissiques

Les pervers narcissiques se protègent. Ils ont en eux un secret qui ne doit surtout pas être percé à jour et encore moins divulgué. Ils ont une faiblesse, leur orgueil démesuré, un manque, l’empathie et l’affect, une faille, leur manque de construction, leur régression infantile à la moindre contrariété.

Leur susceptibilité est sans limite, et comme un enfant, ils se mettront dans une colère noire et si vous leur faites le moindre reproche ; tout autant ils se plaindront si vous ne vous occupez pas d’eux comme on s’occupe d’un petit enfant.

Mais là où un enfant pleurera, va taper du pied, ils useront de leur force verbale pour vous critiquer, vous blesser, vous dénigrer. Et si la forme peut être très calme, écoutez le fond. Les mots dits posément peuvent faire de plus grands ravages que les grosses colères. Et vous vous sentirez à votre tour comme un enfant, un enfant puni, incompris. Un enfant rejeté. Ils se nourrissent de faux semblants que vous ne devez sous aucun prétexte remettre en question.

C’est pourquoi, même lorsque c’est vous qui leur parlez, c’est en fait eux qui parlent à travers vous. Les pervers narcissiques mettrons toute leur énergie et leur pouvoir de suggestion pour que vous suiviez leur script. Si vous veniez à vous en écarter, ils ne vous laisserez pas poursuivre. En d’autre termes, vous êtes un peu leur mégaphone. Ils peuvent aussi parler pour vous .N’oubliez pas que le pervers narcissique vous chosifie. Votre présence se justifie uniquement dans la mesure où vous lui prêtez toute votre attention et lui de son côté fera tout ce qu’il faut pour que cela reste à sens unique. Que demandez de plus à une relation !!!

N’oubliez pas non plus qu’ils sont prédateurs. Vous êtes des proies.

Ce qu’ils cherchent et jalousent ? Vous. Ce que vous êtes. Vos qualités. Votre empathie. Votre intelligence. Votre don du pardon.

Leurs techniques pour obtenir 100% d’attention : Bloquer la communication

- Ils parlent par dessus vos paroles.

- Ils dévient du sujet que vous aviez initié.

- Ils se lancent dans des méandres pour ne pas répondre jusqu’à ce que vous perdiez le fils.

- Ils vous coupent, s’immiscent dans vos conversations avec les autres pour mettre leur grain de sel et affirment des choses à votre propos avec éclat et conviction.

- Ils quittent la pièce en plein milieu de votre explication, s’endorment – volontairement – au milieu d’une discussion, changent de sujet sans raison.

- Ils vous font comprendre que vous ne savez pas. Eux savent. Vous, vous ne savez rien du tout.

- Ils disparaissent derrière leur journal, augmentent le volume de la radio, sont tout à coup hypnotisés devant la télé ou consultent leurs messages sur leur portable ce qui les rend évidemment sourd et muet et TOTALEMENT indisponible ( pour vous uniquement !)

- Ils mettent en avant des objections puériles et hors sujet et hors de proportion avant même que vous ayez terminé d’exprimer votre propos de sorte que dans la confusion vous abandonniez l’idée de faire passer votre message et que vous en sortiez frustré. le but est que vous en tiriez une leçon ( renforcement négatif )

-Ils explosent et leur furie vous fait taire. Vous essayez de les calmer et eux vous reprochent de vouloir éteindre le feu après l’avoir allumé.

- Si besoin, ils répètent des centaines de fois les mêmes histoires pour que leur mensonge à la longue s’imposent comme la vérité et afin d’avoir le dernier mot.

- Ils utilisent des mots savants, directifs, vous font sentir qu’en bon "parent" (et c’est valable pour tous les PN, parents, conjoints, proches…), ils font "ça" pour vous… et que vous devriez être reconnaissant de tous ces efforts qu’ils font pour vous ramener sur le droit chemin.

Toute relation = compétition pour un pervers narcissique qu’il doit gagner par tous les moyens.

Pour le pervers narcissique, c’est vous le méchant. Il ne vous fait rien si ce n’est vous aider, et vous, vous le rabaissez… Il s’arrange toujours pour que vous vous taisiez et que rien ne sorte. Personne ne doit savoir. Pour autant il vous reprochera de ne pas parler, de tout garder pour vous, de le rendre "fous" par votre mutisme. Il sélectionne ses futures victimes et les "ligotent" pour qu’elles gardent ce secret.

Son image, c’est sa survie et vous n’êtes qu’un de ses miroirs interchangeables dans lesquels il ne peut concevoir que de se voir exceptionnel et magnifique !

ATTENTION : il est d’usage de dire « le » pervers narcissique. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne peut être une femme, bien au contraire.

Anne-Laure Buffet .

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Connaître et combattre l'ombre

Repost 0
Commenter cet article