Trouver/Donner du Sens

Publié le 14 Juillet 2017

Photo d'un de mes voyages =)

Photo d'un de mes voyages =)

Bonjour à tous,

 

Tout au long de notre parcours spirituel nous nous posons diverses questions. Qui sommes-nous ? Quelle est notre place ? Quel est le but de notre existence sur Terre ? Ou alors la sempiternelle question : quelle est ma mission ?

Parfois des réponses viendront en cherchant, en expérimentant, en ressentant, et d’autres fois demeurera toujours le même point d’interrogation.

Ce que j’ai appris de par mes lectures, est que je suis sur Terre pour expérimenter et pour me reconnecter à la Source. Réponse qui ne me satisfait qu’à moitié.

Très honnêtement, expérimenter la dualité est quelque chose que je n’apprécie pas.

Lorsque je regarde le monde en me disant que je dois accepter ce qui est, je ne m’y retrouve pas.

Forcément, cela engendre des souffrances et des incompréhensions. On vous bourre le mou sur les sites/blog spirituels que pour changer le monde à l’extérieur de soi, il faut d’abord commencer par se changer soi-même par la pensée positive, la méditation, la loi d’attraction et tout le blabla.

Ça ne m’intéresse pas non plus d’être parfaite spirituellement et d’être d’une sagesse infinie et illimitée. J’ai un égo qui met en lumière des aspects bons et mauvais de moi. Il me challenge, m’est parfois douloureux, mais il m’aide à progresser. Parfois il prend le dessus, parfois il est en veilleuse et d’autres fois nous nous asseyons côte-à-côte. Il est là et il m’apprend aussi à savoir qui je suis. Je l’accepte et n’en fais pas un ennemi.

J’ai lu également que le sentiment d’être étranger au monde venait du fait que l’on n’acceptait pas son incarnation. Alors, oui, effectivement, si j’avais le choix, bien des fois je serais ailleurs. Et je n’ai pas envie de me culpabiliser sur ce sentiment, parce que c’est ce qui est, et qu’il y a des choses que je n’accepterai jamais.

Quoi que je change en moi, je ne me retrouve dans aucun des moules ou des formats que la société m’impose. Les choix que la société fait pour moi ne sont pas MES choix.

Je n’ai pas envie de faire un travail que je n’aime pas, dans lequel je ne me sente pas libre, et qui ne m’épanouis pas, pour avoir la sécurité (fictive) d’un CDI et des rentrées d’argent régulières qui m’apporteraient un certain confort. Je n’ai pas envie d’acheter et d’être propriétaire pour le moment , j’aime être libre de mes mouvements. Je n’ai pas besoin de posséder énormément de choses matérielles pour être heureuse (même si c’est mieux avec ).

 Je n’ai pas envie de m’entourer de personnes avec qui je n’ai pas d’échanges profonds, bienveillants ainsi que des affinités réelles. Ce qui limite le nombre de gens que je côtoie régulièrement à très peu de monde. Je n’ai pas envie de me marier et d’avoir des enfants tout de suite alors que c’est le cas de pratiquement tout mon entourage. Je veux le faire quand quelqu’un me donnera envie et que je serai prête.

 Je n’ai pas envie, sous peine que je suis célibataire, de sortir avec n’importe qui et de multiplier les conquêtes. Je ne suis pas faite pour ça et ça ne m’intéresse pas. J’ai besoin d’avoir un lien spirituel profond avec quelqu’un pour me sentir bien. Je ne serais jamais satisfaite et heureuse avec quelqu’un qui comblerait un vide que je ne ressens pas.

 Je n’ai pas besoin d’avoir des coups d’un soir, car ma sexualité et ma façon de ressentir les énergies sexuelles n’a rien à voir avec la façon de faire traditionnelle.  L’énergie sexuelle reste une énergie et le corps un simple moyen de l’expérimenter. Je suis capable d’avoir une sexualité épanouie et puissante ( en terme énergetique) sans relation physique telle qu’on l’entend car ça se passe à un niveau où le corps n’est plus utile. D'autant plus que je n'utilise pas cette énergie que pour mon seul plaisir. L énergie sexuelle est une énergie sacrée qui crée, purifie, diffuse l'amour et guérit entre bien d'autres choses.  Il y a également ce qu'on appelle la magie sexuelle.

Ça ne m’intéresse pas non plus d’étaler ma vie sur les réseaux sociaux parce que je ne m’ouvre qu’à très peu de gens. Ca ne m’intéresse pas non plus de poster des tonnes de selfies. J’ai compris que la séduction et le fait de plaire ne m’apportait qu’un bien-être éphémère. Evidemment que c’est agréable de plaire et c’est humain, mais j’ai compris que la partie la plus difficile et la plus importante à faire était tout d’abord de s’aimer soi.

Mais j’ai aussi appris que la façon d’exprimer ma féminité n’appartenait qu’à moi, peu importe le regard ou le jugement des gens. J’ai appris que mon corps m’appartenait et que j’étais libre d’en faire ce que je voulais  tant que cela me rendait heureuse et m’aidait à m’aimer davantage. Et que parfois un seul regard flatteur avait infiniment plus de valeur qu’un millier d’autres regards.

Ça ne m’intéresse pas de faire comme tout le monde parce que tout le monde fait comme ça alors que ça ne me ressemble pas.

J’ai compris que le seul intérêt que je donnais à la/ma vie était de me sentir utile à quelque chose. A quelque chose de plus grand que moi, qui rejoigne tout de même mes ambitions personnelles, et qui fasse une différence (même si c’est une toute petite et que ce ne soit pas révolutionnaire).

J’ai compris qu’il fallait avant tout s’écouter et suivre les élans de son cœur. Sortir dans telle rue, aller dans tel endroit, appeler telle personne, acheter tel objet, dire telle chose à X ou Y,  réaliser tel projet, poster tel article, sont autant de petits messages que mon cœur/âme m’envoie.  Je ne comprends pas toujours tout de suite pourquoi je le dis ou le fais , mais je ressens comme une sorte d’urgence à l’intérieur qui m’y pousse et qui me dit que c’est juste.  Ça part toujours de l’intérieur. ( Les fois où j’ai écouté des voix  et channelé je ne sais qui, je me suis faite avoir, elles ne disent que des conneries la plupart du temps. Même dans certains messages télépathiques il y avait des trucs bizarres. Ce n’est pas du bas astral parce que ce sont des messages très bien formulés qui ont l’air plutôt sages, mais au final il y a pas mal de conneries quand même et  des demandes un peu louches !).

Cela faisait très longtemps que je n’avais plus d’inspiration pour écrire et je me suis écoutée. Car je ne vois pas non plus l’intérêt d’alimenter mon blog juste pour faire du traffic si je n’ai rien à dire.

Je pense que dans mon cas, j’ai longtemps cherché le sens de la/ma vie avant de me rendre compte que c’était à moi d’en donner du sens.

Et c’est ce à quoi je travaille chaque jour, en écoutant mes envies et en me faisant plaisir.

Car le plus important pour moi est mon bien-être avant tout, et de faire du bien aux autres/au monde en faisant ce que j’aime faire.

Parce qu’au final, le fait de dire que le monde est une illusion et que tout est parfait moi ça me déprime.

Si je suis là et en vie, autant en faire une belle expérience.

Se sentir/être aimée et aimer est une des plus merveilleuses expériences que l’on peut faire sur cette Terre. C’est aussi ce qui donne tout son sens à la Vie.

Sans amour, la Vie ne vaut pas la peine d’être vécue.

Et je remercie le Ciel d’avoir ressenti à certains moments des explosions d’amour dans mon cœur ou d’avoir été entourée par de magnifiques bulles d’amour infini qui venaient de je ne sais où lorsque je l’avais perdu de vu.

 

Rien n’a plus d’importance que l’amour. Celui que l’on a pour soi, celui que l’on met dans son regard, celui qui nous pousse à réaliser des choses, celui que l’on donne aux gens, comme celui que l’on reçoit  des personnes qui nous sont chères ou d’inconnus.

Les choses faites par/avec amour sont les plus importantes car mènent aux plus grandes réalisations d’un point de vue individuel comme collectif.

Les choses réalisées par/avec amour ne peuvent que faire du bien, ne peuvent que rendre heureux, ne peuvent qu’apporter la réalisation et l’accomplissement de qui nous sommes vraiment et permettre la construction de grandes et belles choses.

Le monde ne sera plus beau que lorsque chacune des personnes qui le composent comprendront que  l’amour est la réponse autant que la solution.

Car du bien-être individuel naîtra le bien-être collectif tout comme le bien-être collectif nourrira le bien-être individuel. Or pour se faire , il faut déjà commencer par accomplir la paix en soi.

Alors dans ce cas ,oui, commençons par nous « m’aime ». En faisant des choses que nous aimons, en réalisant nos projets, en créant nos entreprises, en innovant, en nous entourant de gens qui nous portent et qui nous élèvent, en tournant notre regard vers des choses qui nous inspirent, en apportant des nouveaux modes de pensées, des nouveaux concepts et des nouvelles idées au monde. Ou alors tout simplement en continuant le travail que certains ont déjà initié.

Faire confiance au pouvoir et à la magie de l’amour, concrétiser les rêves que nous portons dans nos cœurs, respecter la VIE, notre prochain, soi m’aime, comprendre que nous sommes tous interdépendants et que le bien être d’un seul impact le bien-être collectif, cultiver la paix et vivre en conscience ces préceptes, voilà ce qu’est le chemin de l’ascension.

 

Je vous embrasse =)

Trouver/Donner du Sens
Trouver/Donner du Sens

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Nouvelle Ere

Repost 0
Commenter cet article