Voie de la peur vs. voie de l'amour

Publié le 21 Mars 2012

amour-noir-blanc-L-UVJvZr.jpg

 

 

Hello everybody-body!!!

 

What a sun! What a beautifull day today!!! Et en plus c'est le printemps! Que demander de plus =)?

 

Qui dit printemps, dit saison des amours,et ça tombe bien aujourd'hui j'ai envie de vous parler justement de l'amour (pour changer tiens lol).

 

Je tenais à partager avec vous une de mes lectures tirée du livre de Don Miguel Ruiz " La Maîtrise de l'amour" ou apprendre l'art des relations. L'auteur nous explique qu'il existe deux sources principales d'émotions que sont la peur et l'amour et, que les relations normales dans ce monde se fondent à 95% sur la peur et à 5% sur l'amour. Ce sont deux points de référence qui nous aident à voir comment nous vivons notre vie. En voici les caractéristiques:

 

"- L'amour ne connait aucune obligation. La peur est pleine d'obligations. Dans la voie de la peur quoi qu'on fasse, c'est parce qu'on doit le faire. On attend aussi des autres qu'ils fassent telle ou telle choses parce qu'ils le doivent. On a donc des obligations et dès qu'on doit faire quelque chose on y oppose de la résistance. Plus on résiste et plus on souffre. Tôt ou tard, on cherche donc à fuir ses obligations. L'amour par contre, ne connaît pas la résistance. Quoi que nous fassions, c'est parce que nous le voulons. c'est un plaisir; c'est comme un jeu et le joueur nous amuse.

 

-L'amour n'a pas d'attentes. La peur est remplie d'attentes. sous l'emprise de la peur, on fait les choses parce que l'on pense devoir les faire et l'on attend des autres qu'ils fassent de même. Voilà pourquoi la peur fait mal et non l'amour. On s'attend à telle chose et si elle n'arrive pas on se sent blessé: on trouve que c'est injuste. Lorsqu'on aime, on a aucune attente. On fait ce que l'on fait, parce qu'on le veut bien et si les autres agissent de la même manière, c'est parce qu'ils en ont envie. Cela n'a aucun caractère personnel. Lorsqu'on n'a pas d'attentes, si rien n'arrive, ce n'est pas grave. On ne se sent pas blessé, car, quoi qu'il se produise, c'est très bien. Voilà pourquoi quasiment rien ne peut nous atteindre lorsque nous vivons dans l'amour. nous ne nous attendons pas à ce que l'être aimé fasse ce ci ou cela et nous n'avons pas d'obligations non plus.

 

-L'amour se fonde sur le respect. La peur ne respecte rien. Si j'ai pitié de vous, cela signifie que je ne vous respecte pas. Je ne vous estime pas capable d'effectuer vos propres choix. Et si je dois choisir à votre place, c'est que je ne vous respecte pas. Dès lors j'essaie de vous contrôler. D'ailleurs, la pluspart du temps, lorsque nous disons à nos enfants comment ils doivent vivre leur vie, c'est parce que nous ne les respectons pas. Nous avons pitié d'eux et nous essayons de faire ce qu'ils devraient faire eux-mêmes. Lorsque je ne me respecte pas, je m'apitoie sur moi-même et je me dis que je ne suis pas assez bon pour réussir dans ce monde.

Comment savoir si vous ne vous respectez pas? C'est quand vous vous dîtes:"Pauvre de moi: je ne suis pas assez fort, pas assez beau, pas assez intelligent, je ne m'en sortirai pas." L'apitoiement sur soi vient d'un manque de respect.

 

-L'amour est impitoyable; il n'a de pitié pour personne mais de la compassion. La peur est pleine de pitié. Elle a pitié de tout le monde. Vous avez pitié de moi car vous ne me respectez pas, puisque vous pensez que je ne suis pas assez fort pour m'en sortir. L'amour en revanche, est plein de respect. Je vous aime, je sais que vous pouvez y arriver. Je sais que vous êtes assez fort, assez intelligent, assez compétent pour effectuer vos propres choix. Je n'ai pas à faire choix pour vous; vous en êtes capable. La compassion vient du respect et de l'amour; la pitié d'un manque de respect et de la peur.

 

-L'amour est totalement responsable. La peur fuit les responsabilités. Et c'est une des plus grandes erreurs que nous puissions commettre, car chaque action a ses conséquences. Si nous faisons tel choix, il s'en suivra tel résultat ou telle réaction. Si nous refusons de choisir, il y aura malgré tout des résultats et des réactions. D'une façon ou d'une autre, nous serons confrontés aux conséquences de nos actions. voilà pourquoi chaque être humain est totalement responsable de ses actions, même s'il refuse de l'être. Certains peuvent essayer de payer vos erreurs à votre place, mais vous les paierez vous-même un jour et il vous faudra alors les payer deux fois. Lorsque d'autres personnes essaient d'assumer vos responsabilités, cela ne fait que créer des problèmes plus importants.

 

-L'amour est toujours bon. La peur est toujours méchante. Quand on a peur, on est plein d'obligations, d'attentes, dénué de respect, on évite les responsabilités et on ressent de la pitié. Comment peut-on se sentir bien, alors qu'on souffre de tant de peur? On se sent victime de tout: on est jaloux, en colère , triste , on se sent trahi.

La colère n'est que de la peur masquée. Il en va de même pour la tristesse et la jalousie. Assaillis pas tant d'émotions créées par la peur qui nous font souffrir, nous ne pouvons pas prétendre être bons. Si on ne se sent pas bien, si on n'est pas heureux, comment être bon? Lorsque vous êtes dans la voie l'amour, vous n'avez ni obligations, ni attentes. Vous ne vous apitoyez ni sur vous-même, ni sur les autres. Tout va bien, voilà pourquoi un sourire illumine toujours votre visage. Vous vous sentez bien, et comme vous êtes heureux, vous êtes bon. L'amour est toujours bon, il vous rend généreux et vous ouvre toutes les portes. L'amour est généreux. La peur est égoïste; pour elle il n'existe que moi. L'égoïsme ferme toutes les portes.

 

-L'amour est inconditionnel. La peur est pleine de conditions. Dans la voie de la peur je vous aime, SI vous me laissez vous contrôler, SI vous êtes gentil avec moi, SI vous cadrez avec l'image que j'ai de vous. Je me crée une image de ce que vous devriez être, et comme vous n'êtes pas et ne serez jamais conforme à cette image, je vous juge et je vous déclare coupable. Dans l'amour, il n'y a pas de SI, il n'y a pas de conditions. Je vous aime sans raison, sans justifications. Je vous aime tel que vous êtes et vous êtes libre d'être comme vous êtes. Sinon, je ferais mieux d'être avec quelqu'un qui soit tel que je souhaite. Nous n'avons aucun droit de changer quiconque et personne n'a le droit de nous changer. Si, un jour, nous changeons, c'est parce que nous le voulons bien, parce que nous ne souhaitons plus souffrir davantage.

 

-Dans la voie de l'amour, la justice existe. Si vous faites une erreur, vous la paierez une fois, et si vous aimez vraiment, vous en tirerez une leçon. Dans la voie de la peur, il n'y a pas de justice. Vous vous forcez à payer des milliers de fois la même erreur. Et vous faites pareil avec votre partenaire ou vos amis. Cela éveille un sentiment d'injustice et des plaies émotionnelles se créent. Puis, bien entendu, vous programmez votre échec. Chaque relation est faite de deux moitiés. Vous en êtes l'une, l'autre est votre fils, fille, votre père, mère, vos amis, votre partenaire. De ces paires de moitiés, vous n'êtes responsable que de la vôtre; vous n'êtes pas responsable de celle de l'autre personne engagée dans une relation avec vous. Il n'est pas possible que vous soyez responsable de ce qui se trouve dans sa tête. Vous ne saurez jamais ce que cette personne ressent, ce qu'elle croit, toutes les suppositions qu'elle fait. Vous ne connaissez rien de cette personne. Voilà la vérité. Mais que fait-on? On s'efforce d'être responsable de l'autre moitié, et voilà pourquoi les relations sont fondées sur la peur, les drames et les guerres de pouvoir.

 

Si nous somme mêlés à une guerre de pouvoir, c'est parce que nous n'avons aucun respect. La vérité est que nous n'aimons pas. Notre manière d'agir est déterminée par l'égoïsme, non pas par l'amour; elle a pour seul but de nous faire obtenir des petites doses d'amour qui nous font nous sentir bien. Lorsque nous manquons de respect, il y a forcément une guerre de pouvoir, puisque chacun se sent responsable de l'autre. Etant donné qu'il n'y a aucun respect, j'agis comme si vous n'êtiez pas assez intelligent, pas assez doué pour savoir ce qui est bon ou pas pour vous. Je suppose que vous n'êtes pas assez fort pour affronter certaines situations et vous en sortir. J'essaie de supprimer votre moitié de notre relation et de la contrôler totalement.

 

Lorsque les deux moitiés d'une relation sont présentes, on peut partager, on peut être heureux, créer le rêve le plus merveilleux ensemble. Mais l'autre moitié, à toujours son propre rêve, sa propre volonté, de sorte qu'on ne peut jamais contrôler ce rêve quelle que soit l'énergie qu'on y mette. On a donc le choix: soit créer des conflits et déclencher une guerre de pouvoir, soit devenir partenaires de jeu et former une équipe. Les partenaires d'une équipe jouent ensemble et non l'un contre l'autre. Il ne s'agit pas de gagner ou de perdre, mais de s'amuser.

 

-Dans la voie de l'amour, vous donnez plus que vous ne prenez. Et bien entendu, vous vous aimez tellement que vous ne permettez pas à des gens égoïstes de profiter de vous. La maîtrise d'une relation ne concerne que vous . La première étape est de comprendre que chacun rêve son propre rêve. sachant cela, vous pouvez être responsable de votre moitié de relation, c'est-à dire vous même. Si vous savez que vous n'êtes responsable que de cette moitié, il est facile de la contrôler. Le contrôle de l'autre moitié ne vous revient pas. Si nous faisons preuve de respect, nous savons que notre partenaire, fils, fille, père, mère , ami, sont totalement responsables de leur propre moitié de la relation que nous avons avec eux. Si nous respectons les autres moitiés, nos relations seront toujours empreintes de paix. Il n'y aura pas de guerre.

 

La qualité de votre communication dépend des choix faits à chaque instant, selon que vous réglez votre corps émotionnel sur la fréquence de l'amour ou de la peur. Si vous constatez que vous êtes sur la voie de la peur, cette simple prise de conscience peut transférer votre attention sur la voie de l'amour. Rien qu'en voyant où vous êtes et en modifiant votre attention, tout changera autour de vous.

 

Enfin vous deviendrez conscient que personne ne peut vous rendre heureux et que le bonheur provient de l'amour que vous exprimez: c'est là la plus grande maîtrise des Toltéques, la Maîtrise de l'Amour.

On peut parler de l'amour et écrire des milliers de livres à ce sujet, mais l'amour est différent pour chacun de nous, parce qu'il doit être vécu. L'amour n'est pas affaire de concepts; l'amour est action. Et l'amour en action ne peut que produire du bonheur.

Tandis que la peur en action ne peur générer que de la souffrance.

 

La seule façon de maîtriser l'amour est de le pratiquer. Vous n'avez pas à justifier votre amour, ni à l'expliquer; vous n'avez qu'à vous exercer à aimer. La pratique conduit à la maîtrise."

 

Je vous embrasse =)

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Cogitations

Repost 0
Commenter cet article

Hintzy bouriot 01/01/2015 23:36

Excellent ça fait plaisir de déguster avec beaucoup d'ardeur ses feuilles pleine de senteur