Quand l'âme parle

Publié le 2 Octobre 2011

parler.jpgQuoi de pire pour l’Homme que de se déconnecter de sa source, de sa lumière, de sa conscience, de son divin, de son âme ? Rien de pire. Là ça peut être l’enfer. Vous êtes plus sujet aux déprimes, aux dépressions, aux maladies et au mal-être. Se couper de son divin, de son âme peut être extrêmement douloureux. C’est comme se retrouver dans une grotte toute noire. On panique, on a peur, on ne se sent pas en sécurité. Mais tous les chemins mènent à la lumière. Et se retrouver dans une grotte sombre est un moyen comme un autre de prendre conscience qu’il manque quelque chose d’essentiel, et de partir à sa recherche, même si on ne sait pas encore bien ce que c’est.

 

Avant mon réveil, ç’était pas le top of the top dans ma vie. Et malgré le fait que je n’adhérais pas trop aux religions (même si je respecte profondément ceux qui les pratique)j’ai toujours apprécié les églises. Je m’y sens bien, il y a de bonnes énergies, de bonnes vibrations. En plus c’est joli. J’aime beaucoup les architectures et les vitraux. Et surtout ce calme, en contradiction avec le brouhaha extérieur. Tout y est paisible et tranquille. Bizarrement, lorsque je passais à côté de l’église j’entendais comme une petite voix qui me disait d’y aller faire un tour. De temps en temps j’y pensais. Et puis de plus en plus régulièrement. Un jour j’en ai eu l’envie carrément irrésistible. Je m’y suis donc rendue. Je me suis assise et j’ai un peu attendu. De plus en plus de gens sont arrivés, j’ai vu le prêtre débarqué et je me suis dis : Oh mon Dieu une messe quelle horreur, faut que je fuis au secouuuuuuurs!! ! Au final, j’ai pas osé bouger. Les gens récitaient des prières qu’ils connaissaient pas cœur, chantaient des chansons (très jolies d’ailleurs), s’agenouillaient…j’étais interloquée. J’étais interloquée et admirative parce qu’il  se dégageait d’eux une telle foi et une telle confiance en Dieu. Ils semblaient animés par une grande passion et un dévouement sans fin. Je me rappelle les avoir envié et m’être dit que ceux qui ont la foi étaient de grands chanceux. Parce que même quand tout va mal dans votre vie et que vous perdez tout, il vous reste une chose que personne ne peut vous voler, ni entacher : c’est la foi. Et là j’ai prié.

 

Votre âme vous parle sans arrêt, encore faut-il bien vouloir l’entendre. Elle connaît ce qui est bon pour vous, et est  heureuse de vous amener vers le meilleur chemin. C’est votre alliée, elle est votre meilleure amie, votre plus grand guide. C’est cette petite voix, cette intuition ou ce petit ressenti très diffus et ténu qui vous incite à aller dans tel lieu, d’acheter telle chose ou de faire telle action. Le problème est que votre personnalité et votre âme peuvent ne pas avoir les mêmes objectifs. Et c’est le conflit. Quand vous résistez de trop et que vous n’en faites qu’à votre tête alors là elle s’impose. C’est elle le maître à bord, the Big Boss. Elle se manifeste de manière plus radical pour vous faire prendre conscience de ce qui ne va pas, ou de sur quoi vous devez travailler. Et là elle utilise votre corps. Chaque maladie, ou désagrément physique a une origine spirituelle.  Ça pointe du doigt le problème. Il existe des médecines parallèles qui l’ont compris. Beaucoup de livres  vous expliquent de façon détaillée à quoi correspond chaque type de maladie ou désagrément physique. ( Ca ne veut pas dire qu’il ne faut pas allez se faire soigner par des médecins traditionnels bien au contraire !) Une amie proche de moi, a eu la moitié du visage qui se paralysait de plus en plus régulièrement. Lors de ces crises, elle n’arrivait plus à parler. Elle était effrayée. Elle est partie consulter un grand nombre de médecins, même un neurologue. Elle a passé des tests, rien n’y faisait, impossible de savoir ce qu’elle avait. Elle s’est tournée vers la médecine parallèle. En lui posant une série de questions le spécialiste a tout de suite posé le diagnostic. Elle se faisait trop de soucis pour des proches qui étaient dans une mauvaise situation. Elles s’efforçaient de leur donner des conseils mais ils ne les appliquaient pas et ne faisaient rien pour se sortir de cette situation. Sans le vouloir elle a endossé leurs problèmes à leurs places. Son corps a pris le relais et lui signifiait : vous ne m’entendez pas, vous ne m’écoutez alors j’arrête de vous parler…d’où la paralysie pour la forcer à ce taire. Malin non ?

 

 

L’âme n’en arrive pas forcément jusqu’à la. J’ai l’exemple d’une amie qui se cassait la tronche par terre, tous les matins en allant au boulot…comme ça sans raison lol. Elle marchait et vlannn une crêpe aplatie hahahahah . Ca se passait mal à son travail et elle détestait ce qu’elle faisait. Son âme lui disait de s’en aller. Elle est partie et a tout de suite retrouvé un travail qu'elle adore et très bien rémunéré.

 

Surtout....Ecoutez-vous !

 

Je vous embrasse =)

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Spiritualité

Repost 0
Commenter cet article