Le test des 3 passoires, ou comment taire une rumeur

Publié le 8 Février 2013

3059625429_1_3_lcdSRB6n.jpg
 
 
Bonjour à tous,
 
Aucun d'entre nous n'est à l'abri des rumeurs, de la calomnie et des ragots. Nourries par la méchanceté gratuite, la convoitise, la jalousie ou le désir de vengeance de certaines personnes, ces rumeurs peuvent blesser une personne, ruiner une réputation, ou même pire, détruire une vie.
   
 
Le plus dramatique est de voir à quel point elles se répandent vite et loin, avec l'ère de la communication instantanée qui est la notre, et ainsi se révéler être de véritables feux dévastateurs. Ces rumeurs peuvent mettre beaucoup de temps à se faire oublier, si bien qu' il est quasiment impossible de les faire effacer complètement. Et l'impact subi peut être irréparable.
   
 
Cependant, les personnes à la source de ces calomnies, ne sont pas les seules fautives. Ceux qui les écoutent, qui les intègrent comme "des vérités", sans prendre la peine de vérifier la teneur des histoires, et qui à leur tour les propagent, ont également leur part de responsabilité dans le processus.
   
 
Laissez moi vous rapporter l'histoire qui nous  est contée par Socrate qui avait « inventé » le test des trois passoires :
   
Dans la Grèce antique, Socrate était connu pour sa grande sagesse.
 
Quelqu'un vint un jour trouver le grand philosophe et lui dit :

« Sais-tu ce que je viens d'apprendre sur ton ami ? »

Un instant, répondit Socrate. Avant que tu me le racontes, j'aimerai te faire passer un test, celui des trois passoires.

« Les trois passoires ? »

Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de filtrer ce que l'on aimerait dire. C'est ce que j'appelle le test des trois passoires.

La première passoire est celle de
la Vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

« Non, j'en ai seulement entendu parler... »

Très bien, tu ne sais donc pas si c'est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de
la Bonté. Ce que tu veux m'apprendre sur mon ami, est-ce quelque chose de bien ?

« Oh non, bien au contraire ! »

Donc, continua Socrate,
tu veux me raconter de mauvaises choses sur lui et tu n'es même
pas certain qu'elles soient vraies
. Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de
l'Utilité. Est-il utile que tu m'apprennes ce que mon ami aurait fait ?

« Non pas vraiment. »

Alors, conclut Socrate,
si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?"
 
S'il vous plaît, ne transmettez pas les rumeurs, elles font tellement de mal aux personnes qui en sont victimes!
 
    
Et pour tous ceux qui vivent ce genre de situation, rappelez-vous que vous êtes là et que vous vivez cette expérience difficile pour Dépasser cela justement! ( voire articles: comment faire face à la médisance, au mépris et à la calomnie et les 3 singes de la sagesse...ou de l'indifférence)
 
Bonne journée à tous =)
 
 

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Connaître et combattre l'ombre

Repost 0
Commenter cet article

18/08/2013 10:52

Merci!

Biche 10/02/2013 19:39

Non les braves gens n'aiment pas que ;l'on suive une autre route qu'eux !