La tristesse

Publié le 17 Mars 2013

b2eaebb3a3758acceff6fa2403115f78

 

"La tristesse est venue. Cela vous est arrivé, elle n'est pas vous.
Au moment où vous souvenez de cela, tout d'un coup, vous verrez une distance surgissant entre vous et la tristesse. Elle ne vous affecte plus. Lorsque vous en perdez conscience, elle vous affecte, quand vous en prenez conscience, il y a une distance. Plus la conscience atteint un pic élevé, plus la distance devient de plus en plus grande. Un moment vient où vous êtes si loin de la tristesse que c'est comme si elle n'est plus. La même chose doit être fait avec le bonheur. Cela sera difficile, parce que l'on veut s'accrocher au bonheur. Mais si vous voulez vous accrocher au bonheur, vous semez les graines du malheur."

 

"La tristesse est divine aussi. Il n'est pas nécessaire d'être toujours heureux. Alors la tristesse est ta prière. Ensuite, laisses ton coeur pleurer et laisses tes yeux pleuvoir des larmes. Puis, laisses la tristesse être offerte à Dieu."

 

"Si vous voulez échapper à la tristesse, si d'une certaine façon, vous voulez vous en débarrasser, le problème va se poser - car quand vous voulez vous débarrasser de quelque chose, vous ne le regardez jamais directement. Et cette chose se dissimule, car vous la condamnez, elle s'enfonce plus profondément dans l'inconscient, elle se cache dans le coin le plus sombre de votre être, là où vous ne pourrez la trouver.

 

"Comment se débarrasser de la tristesse?

 

Pour commencer, ne réprimez jamais. Ce qui est, est. Acceptez-le, laissez-le venir - faites-y face. En fait, se contenter de dire " Ne le réprimez pas ", ce n'est pas suffisant. Si vous me le permettez, j'aimerais vous dire, "Apprivoisez-le ". Vous vous sentez triste ? Apprivoisez la tristesse. Ayez de la compassion pour elle. La tristesse existe aussi. Permettez-la, étreignez-la, asseyez-vous avec elle, tenez-lui la main. Soyez amical avec elle. Aimez-la. La tristesse est belle ! Il n'y aucun mal à être triste. Qui vous a dit que ce n'était pas bien ? En fait, seule la tristesse vous donnera une profondeur. Le rire est superficiel ; le bonheur est à fleur de peau. La tristesse touche l'os, la moelle. Il n'y a rien qui soit aussi profond que la tristesse.

 

Ne vous faites donc pas de soucis. Restez avec votre tristesse et elle vous emmènera dans votre centre le plus intime. Vous pouvez la chevaucher, vous connaîtrez ainsi certains aspects de votre être que vous n'avez jamais connus. Certaines choses ne se révèlent que dans la tristesse, elles ne se révèlent jamais dans le bonheur. L'obscurité aussi est bonne, elle aussi est divine. Il n'y a pas que le jour qui soit l'oeuvre de Dieu, la nuit aussi."

 

Osho

 

Via la page facebook de Eloah médium channel

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Cogitations

Repost 0
Commenter cet article

18/08/2013 10:45

Merci!