L'Alchimiste

Publié le 16 Décembre 2012

l-alchimiste.jpgBonjour à tous,

 

Je viens juste de finir de lire l'Alchimiste de Paulo Coehlo, qui est un très bon roman initiatique, qui  raconte l'histoire de Santiago , un jeune berger espagnol, qui va partir de son Andalousie natale pour aller aux Pyramides d'Egypte, afin de vivre  sa Légende Personnelle.
Le cheminement va être long et laborieux, mais nécessaire. 

 

Mes guides tenaient absolument à ce que je lise ce bouquin et j'ai beaucoup aimé. Je souhaitais partager avec  vous quelques citations tirées de ce roman.

++++++++++

 

Quand  tu veux quelque chose, tout l'Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir.

 

Souviens-toi de toujours savoir ce que tu veux.

 

C'est justement la possibilité de réaliser un rêve qui rend la vie intéressante.

 

Le jeune homme ne savait pas ce que voulait dire "Légende Personnelle"

"C'est ce que tu as toujours souhaité faire. Chacun de nous en sa prime jeunesse sait quelle est sa Légende Personnelle.

"A cette époque de la vie, tout est clair, tout est possible, et l'on a pas peur de rêver et de souhaiter tout ce qu'on aimerait faire de sa vie. Cependant, à mesure que le temps s'écoule, une force mystérieuse commence à essayer de prouver qu'il est impossible de réaliser sa Légende Personnelle".

 

Ce sont des forces qui semblent mauvaises, mais qui en réalité t'apprennent comment réaliser ta Légende Personnelle. Ce sont elles qui préparent ton esprit et ta volonté, car il y a une grande vérité en ce monde : qui que tu sois et quoi que tu fasses, lorsque tu veux vraiment quelque chose, c'est que le désir est né dans l'âme de l'Univers. C'est ta mission sur la Terre.

 

L'heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil.

 

Tout quête de la légende personnelle débutera avec la chance du débutant et se terminera par l'épreuve du conquérant.

 

Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible : c’est la peur d’échouer.

 

Il n'y a qu'une façon d'apprendre, [...]. C'est par l'action.

 

++++++++++

 

Lorsqu'on voit toujours les mêmes personnes, on en vient à considérer qu'elles font partie de notre vie. Et alors, puisqu'elles font partie de notre vie, elles finissent par vouloir transformer notre vie. Et si nous ne sommes pas tels qu'elles souhaiteraient nous voir, les voilà mécontentes. Car tout le monde croit savoir exactement comment nous devrions vivre. Mais personne ne sait comment il doit lui-même vivre sa propre vie.

 

Personne ne doit avoir peur de l'inconnu, parce que tout homme est capable de conquérir ce qu'il veut et qui lui est nécessaire.

 

++++++++++

 

Mon cœur craint de souffrir, dit le jeune homme à l'alchimiste, une nuit qu'ils regardaient le ciel sans lune.
Dis-lui que la crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même.
Et qu'aucun n'a jamais souffert alors qu'il était à la poursuite de ses rêves.

 

Le mal, ce n'est pas ce qui entre dans la bouche d'un homme. Le mal c'est ce qui en sort.

 

 Je vais partir, dit-il. Et je veux que tu saches que je reviendrai. Je t’aime parce que…
— Ne dis rien, interrompit Fatima. On aime parce qu’on aime. Il n’y a aucune raison pour aimer.

- Je t'aime parce que tout l'Univers a conspiré à me faire arriver jusqu'à toi.

 

Alors nous nous regardons mutuellement et nous nous aimons ; je lui donne vie et chaleur, elle me donne une raison de vivre.

 

Personne ne peut fuir son cœur, c'est pourquoi il vaut mieux écouter ce qu'il dit.

 

++++++++++

 

 

En général, la mort fait que l'on devient plus attentif à la vie.

 

Tout ce que nous craignons, c'est de perdre ce que nous possédons, qu'il s'agisse de notre vie ou de nos cultures. Mais cette crainte cesse lorsque nous comprenons que notre histoire et l'histoire du monde ont été écrites par la même Main.

 

Lorsqu'une chose évolue, tout ce qui est autour évolue de même.

 

C'est dans le présent que réside le secret ; si tu fais attention au présent tu peux le rendre meilleur. Et si tu améliores le présent, ce qui viendra ensuite sera également meilleur.

 

C'est quand on aime que l'on arrive à être quelque chose de la Création. Quand on aime, on n'a aucun besoin de comprendre ce qui se passe, car tout se passe alors à l'intérieur de nous, et les hommes peuvent se transformer en vents. À condition que les vents les aident, bien sûr.

 

Chaque jour porte en lui l'Éternité.

 

++++++++++

 

Si je le pouvais, j'écrirais une énorme encyclopédie sur les mots "chance" et "coïncidence". C'est avec ces mots-là que s'écrit le Langage Universel.

 

L'Univers est fait en une langue que tout le monde peut entendre, mais que l'on a oubliée.

 

Dans la vie, tout est signe.

 

Je vous embrasse =)

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Cogitations

Repost 0
Commenter cet article

18/08/2013 11:02

Merci!