J'apprends

Publié le 28 Novembre 2012

14495203-abc-ecrit-sur-un-tableau-noir-avec-des-livres-et-d

 

Hello hello!

 

Plus j'avance dans la vie, plus je découvre de nouvelles choses et plus je me rends compte à quel point je suis ignorante!

 

La Vie est tellement riche de magnifiques paysages, de cultures passionnantes, de gens différents  et de sciences fascinantes ,que ça me laisse parfois songeuse. Il y a tellement de choses que j'ai envie de comprendre et d'essayer, que j'ai l'impression qu'il me faudrait 1000 vies pour y parvenir. Et c'est ça qui rend la Vie si exaltante:  l'infini champs des potentialités dont elle est faite, avec la possibilité pour chacun de nous de les expérimenter.

 

 Expérimenter des choses agréables, expérimenter la beauté, expérimenter l'émerveillement, expérimenter la différence,  expérimenter l'unité, expérimenter la nouveauté,  expérimenter la joie et l'amour sous toutes ses formes, expérimenter l'abondance,  expérimenter un e-book pour Noël  ( --> message subliminal destiné à l'univers  ;p). En sachant qu'il ne suffit qu'à moi d'ouvrir la porte de tous les possibles pour que cela soit réalisable.

 

Je dis ça, mais je me rappelle qu'il n'y a pas si longtemps, je criais, je hurlais à mes guides de m'exiler sur une autre planète...Et j'étais très sérieuse.

 J'ai sommé les archanges, invoqué tous mes guides et exigé mon évacuation définitive, immédiate et irrévocable  de cette planète vers une autre.

 

Mon âme était tellement désespérée, que mes guides ont organisé une petite cellule de crise la nuit même lol. Je me suis retrouvée assise à une immense table ronde avec en face de moi une dizaine de personnes. Et il avait même un type qui jouait une magnifique mélodie à la guitare, en chantant une chanson qui m'était destinée. Je me souviens de certaines choses qui ont été dites, et oublié les 3/4 à mon réveil.

 

Comme mon évacuation a vraisemblablement  été refusée, je n'ai pas eu d'autre choix que de rester, et de regarder à l'intérieur de moi pour  identifier la cause de mon désarroi. J'ai appris à changer mon état d'esprit et à regarder les choses sous un autre angle. J'ai dû travailler et  libérer certaines émotions, afin d'aller mieux, et d'élever ma vibration.  Nous le faisons tous, tous les jours,( du moins ceux qui  font le choix conscient de se prendre en main et de devenir heureux) et  cela nécessite beaucoup plus de courage, de force et de combattivité que de rester là, à hurler, à crier, à s'apitoyer et à demander son évacuation vers la planète des petits poneys et des bisounours ( même si j'aimerai bien y aller quand même =) ).

 

Se sentir angoissé, triste, désemparé, en colère, vidé, accablé, désespéré est normal et  humain. Il est nécessaire d' éprouver et de vivre pleinement  ces émotions. Les refouler et les garder en soi ne résout aucun problème, bien au contraire.

 

Cependant, quelque soit la cause de la souffrance, quelque soit la douleur ressentie, nous avons tous la possibilité de la traiter. Et ce, en la regardant  bien en face, en la ressentant, en l'éprouvant pleinement, et en lui envoyant beaucoup d'amour et de lumière pour lui permettre de s'envoler. Cela peut prendre du temps, des efforts, et beaucoup de travail sur soi-même, mais cela EST réalisable.

 

N'oubliez pas que les  choses ou les gens qui vous heurtent ne sont que des  outils, des moyens ou mieux, des occasions de regarder à l'intérieur de vous, afin de  traiter votre peur ou votre colère. Ils ne sont que des PROFESSEURS qui vous mèneront vers le bonheur. Vous attirez TOUJOURS à vous, ce dont vous avez besoin pour aller MIEUX.

 

L'apprentissage, dans certains cas, prend beaucoup de temps et de patience, notamment en ce qui concerne ma médiumnité.

 

Je vis avec un fantôme depuis quelques semaines/mois?.  A priori c'est mon cobaye, c'est grâce à lui que j'apprends des choses. Je l'ai compris en constatant que ma coach médium filtrait mes appels et ne répondait pas à mes SOS. J'en  ai conclu que ses silences signifiaient en réalité "démerde toi" lol...car, c'est aussi comme ça qu'on apprend: par soi-même, et aider, c'est aussi laisser les autres se débrouiller.

 

Donc j'ai appris pas mal de choses. ( ah bah tiens il est là, il vient de se manifester, il doit savoir que je parle de lui!)

 

Premièrement, j'ai appris à vaincre ma peur, parce que ça m'angoisse toujours un peu quand un fantôme vient me coller, particulièrement quand je le ressens beaucoup, sans connaître ses intentions. Or, j'ai appris qu'un être incarné a toujours l'avantage sur un être non incarné, donc, dans tous les cas, c'est moi LA BOSS.

 

Ensuite j'ai constaté que j'étais médium à effet physique.  Mon fantôme peut ainsi faire clignoter la lumière quand je suis dans une pièce, et où que j'aille, il y a toujours  tout qui craque: la télé, les murs, l'armoire, le plafond; la bouilloire, les meubles etc...

 C'est rigolo, parce que l'autre jour, mon père et moi on se criait un peu dessus, et vraisemblablement mon fantôme n'a pas apprécié.  Et alors que mon père levait le ton, le porte manteau à côté de lui, à fait un boucan du diable. Il s'est arrêté tout net dans sa tirade hahahaahah. Et oui, mon fantôme me défend en plus de me suivre partout. 

 

Mon fantôme peut  faire bouger ma cuillère dans ma tasse à café aussi.

 

Il m'a bouffé pas mal d'énergie au début, je ne parvenais plus à faire grand chose, j'étais tout le temps fatiguée et passer un coup de fil pour prendre rendez vous  chez le médecin, relevait  de l'exploit. il m'a fallu 2 semaines de mise en condition psychologique intense, afin de trouver l'énergie nécessaire pour réaliser cette action.

J'apprends petit à petit à mettre en place des barrières énergétiques, pour  ne pas me faire vampiriser,  même si ce n'est pas encore forcément évident pour moi.

 

Mon fantôme me réveille la nuit et m'envoie des rêves bizarres ( je suis une femme noire en bikini, dans un yacht au milieu de l'océan. Lui est un homme noir et musclé, et on se croirait dans un clip de rap américain.....U__U'' )....

Je crois que mon fantôme peut  interagir, quand je dors, avec mon corps astral, car j'ai senti qu'il me soulevait et qu'il me transportait dans une autre pièce ( j'ai pas apprécié). Mon fantôme m'a fait un bleu sur une jambe ( ça non plus j'ai pas apprécié).

 

Quand je suis dans mon lit, je sens qu'il se colle à moi. Je sens son coeur battre dans mon dos. Un soir où j'étais triste je l'ai senti poser l'une de ses mains sur mon ventre,  et me tenir la main avec l'autre.

 

J'ai appris que mon fantôme pouvait lire dans mes pensées. Mon fantôme me fait ressentir aussi certaines de ses émotions.

 

Je pense que mon fantôme fait parti du bas astral, ou d'un astral plutôt moyen parce qu'il  m'a fait un peu mal physiquement et m'a manqué de respect. Je me suis mise hors de moi et je l'ai même insulté, c'est parti tout seul ( à ne pas faire hein !). J'ai appris que si je voulais qu'il me laisse tranquille, il fallait que j'en fasse appel à  ma volonté et le dire ou le penser très fort. On pourrait croire que c'est facile au 1er abord, bah pas tant que ça, j'ai eu plusieurs essais non concluants.

 

Pour l'instant, je cohabite donc avec mon fantôme... je ne dois pas encore être au bout de la leçon....

 

Evidemment il aurait été plus simple que ma coach médium intervienne, le prenne en charge et le renvoie en 2 temps 3 mouvements dans la lumière ou ailleurs. Mais je serais passée à côté de quelques découvertes et leçons intéressantes , ça aurait été dommage....

 

Je vous embrasse =)

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Cogitations

Repost 0
Commenter cet article

18/08/2013 14:24

Merci!