Renoncer aux voeux de pauvreté

Publié le 21 Avril 2016

Renoncer aux voeux de pauvreté

"Mes bien-aimés,

je vous salue dans la joie. Abordons le sujet de la spiritualité et de l’argent.

A travers l’histoire terrestre, embrasser l’état de pauvreté était considéré comme une vertu. La plupart d’entre vous ont vécu plusieurs expressions de vie au cours desquelles vous avez adopté le vœu de pauvreté comme expression spirituelle.

Vous êtes des esprits qui vous êtes réincarnés maintes et maintes fois sur terre, au service de la cause supérieure et pour assister l’humanité dans son évolution. Durant plusieurs millénaires, cette illusion de séparation a existé entre le monde et le domaine du Dieu/Esprit. Comme nous l’avons indiqué, c’est à cause de la nature dualiste de votre monde que cette apparence de séparation a existé. Elle consiste en une croyance profondément enracinée qui décrète que, pour servir véritablement, on doit renoncer à tout désir matériel.

Il y a des raisons à ces programmes d’austérité qui ont eu cours tout au long de l’histoire de la terre. La fréquence de votre planète était tellement basse alors, qu’il était difficile d’atteindre l’avancement spirituel tout en demeurant au sein de la société. C’est ainsi que les plus éclairés parmi l’humanité établirent des écoles de mystère, des communautés sacrées exclusives, des monastères comme refuges surs en sécurité d’énergie. C’était des foyers isolés ou, parce que l’environnement énergétique était de fréquence supérieure, l’avancement spirituel pouvait fleurir sans l’interférence des énergies plus basses du monde extérieur.

Pour quelle raison et selon quelle vertu les serviteurs de l’Esprit prenaient-ils si souvent ce vœu de pauvreté ? Mes bien-aimés, c’était pour protéger les initiés spirituels des énergies inférieures du monde, qu’on jugeait comme étant corrompues et impures. En renonçant au monde, les initiés seraient donc à l’abri des tentations que celui-ci présentait. Le vœu de pauvreté, au fond, servait effectivement à protéger les initiés contre eux-mêmes et leurs désirs impurs. Comme vous le savez, parmi ceux qui dirigeaient ces institutions spirituelles sur terre, ce vœu de pauvreté a été bien abusé. Tandis que les initiés maintenaient leur vœu, ce n’était pas le cas pour leurs supérieurs. Dans les rangs supérieurs de certaines de ces institutions, de grandes fortunes ont été amassées. “Faites ce que je dis et non pas ce que je fais” s’appliquait très bien dans ces cas-là.

La vérité est qu’il n’y a rien de vertueux dans la pauvreté en soi. L’on faisait le vœu de pauvreté, au cours d’une expression de vie, pour favoriser l’expansion spirituelle. Tous, vous avez fait ce vœu de pauvreté afin de mieux servir, durant ces expressions de vie-là. Le choix de vivre dans la pauvreté en soi ne vous fera pas avancer du tout. Dans les plans supérieurs, vous ne recevez pas nécessairement de plus grandes récompenses que celui qui a amasse une grande fortune. Il n’y a rien de mauvais ou de nocif à posséder de l’argent ou des choses matérielles. Au contraire, avoir de l’argent pour travailler est nécessaire dans votre monde. Posséder de l’argent peut rendre votre cheminement spirituel plus facile. Vous pouvez offrir aussi un meilleur service et aider les autres également.

Un vœu de pauvreté, dans les temps actuels, ne sert pas a grand-chose ; à moins que ce soit un besoin personnel pour votre propre évolution et votre cheminement. Mes bien-aimés, dans ces nouvelles énergies, vous ne devez pas non plus vous sentir obligés de faire ce qui avait été décidé antérieurement. Il n’est plus nécessaire d’avoir peur de votre réaction personnelle face à la tentation. Vous n’avez pas à accepter de retomber dans l’énergie de la peur. Vous êtes libres de changer d’idée, concernant le choix d’une méthode pour votre développement spirituel. Vous êtes également libres de choisir que ce développement s’accomplisse dans l’élégance et l’aisance, plutôt que dans la souffrance et les difficultés. Ce vœu de pauvreté que tous vous avez pris durant d’autres expressions de vie, ou peut-être même en celle-ci ne sert absolument plus à rien. Il ne servira qu’à vous maintenir dans le passé et dans les vieilles énergies.

La notion que la pauvreté est vertueuse ne vient pas du Dieu Père/Mère, ni d’aucun royaume supérieur. Surtout en ce moment, il est très difficile de vivre sans argent. Vous ne pouvez plus vivre en travaillant la terre, comme des générations d’humains l’ont fait dans le passée. Le Dieu Père/Mère de qui vous, moi et tout ce qui existe fait partie n’est pas l’auteur de la souffrance, du manque et de l’absence des nécessites de base dans une existence. Tout ce qu’Il souhaite, c’est la joie absolue et le bonheur pour chaque portion de sa création. Bien sûr, le libre arbitre vous a été donné, et même le Dieu Père/Mère ne peut interférer dans vos créations. Cet héritage est un don et un droit divin : celui de co-créer avec le Dieu/Esprit. Quel que soit ce que vous pensez, cela se manifestera par le biais des vagues électromagnétiques de fréquence.

C’est le pouvoir qui vous a été donné, et il ne peut en être autrement sur votre plan. Si les humains, collectivement, ont décidé de mettre en place une croyance qui dicte que c’est divin d’être pauvre, ils se prévalent alors de leur droit du libre arbitre.

Les énergies sont maintenant en train de changer. Et vous – ceux qui se sont incarnés ont fait appels à nos énergies à nous, des royaumes supérieurs – afin de vous aider à changer les croyances si profondément enfouies dans votre conscience planétaire. Nous serions incapables de le faire, s’il n’en était de ceux et celles qui, parmi vous, ont travaillé si durement à élever votre propre fréquence. Nous ne pouvons pas intervenir directement sur votre plan et changer la nature de votre création. Nous pouvons vous aider et travailler par le biais de ceux d’entre vous aptes à recevoir notre fréquence.

C’est vous qui avez choisi de vous libérer du vœu de pauvreté. Il ne vous sert plus et appartient à la vieille énergie. Cependant, cette croyance que la pauvreté est vertueuse et divine est encore très présente dans votre conscience planétaire. Voila pourquoi certains d’entre vous ont tenté très fortement de vous en défaire, mais n’ont pas tout a fait réussi.

Maintenant que vous entrez dans une nouvelle énergie, il sera possible de vous libérer complètement de ce vœu et de vous aligner avec la fréquence de l’abondance et de la prospérité.

Mes bien-aimés, il importe que vous réalisiez consciemment que vous devez vous libérer de ce vœu encore une fois, dans ce maintenant-ci. Vous devez réaliser pleinement que vous ne vivez plus dans la vieille énergie. Les choses ont changé ; elles ne seront plus ce qu’elles ont été. Nous travaillons également ensemble, mes bien-aimés, au sein de ce groupe.

Nous effaçons certaines de ces croyances profondément enracinées dans votre conscience planétaire, lesquelles occasionnent les bris de connexion et bloquent le courant libre d’énergie de vos pensées. A mesure que chacun de vous se libèrera, encore une fois, individuellement, de leur vœu de pauvreté et me permettra de le transformer, vous aiderez les autres à faire de même.

Au sein des nouvelles énergies, votre objectif est de vous aligner avec la fréquence de l’amour et de la joie. Personne ici n’est vraiment heureux à l’idée de manquer de quelque chose. Si vous possédiez un tel état de joie, vous n’auriez pas besoin ou ne désireriez même pas faire partie de ce groupe. Vous êtes incapables de vous réjouir quand vous ne pouvez pas payer vos factures, quand vous n’avez pas assez a manger, quand votre voiture a besoin de carburant. Votre cheminement spirituel ne bénéficie en rien, si vous n’avez pas ces choses. Au contraire, quand vous rencontrez de tels problèmes de survie, il est beaucoup plus difficile d’évoluer spirituellement. Il est temps pour vous de vous libérer enfin et complètement de tous ces vœux de pauvreté pris au cours de multiples existences.

J’aimerais que vous preniez tous quelques instants pour vous libérer encore une fois de ce vœu. Pour ce faire, vous pouvez utiliser si vous le voulez l’affirmation suivante ou vous pouvez vous servir d’une affirmation personnelle.

Ce qui importe, c’est que ce geste de libération vienne du cœur et du plus profond de votre être

. A moins que votre intention ne soit réelle et honnête, la libération ne sera pas complète.

Souvenez-vous, mes bien-aimés, que vous êtes dans un espace de nouvelles énergies, rempli de possibilités à l’infini.

Ce qui n’aurait pas fonctionné auparavant réussira maintenant, parce que vous êtes dans une nouvelle énergie.

********************************************************

Rituel pour renoncer au Vœu de Pauvreté

« Par la présente, Je renonce à tout vœu de pauvreté, quel que soit le temps, l’endroit, l’espace ou la dimension dans lesquels il a été pris. Je me libère, dans l’amour et la joie, de toutes les énergies de fréquence inférieure qui, à l’intérieur de mon être, me lient un tant soit peu à ce vœu. Je les jette dans la Flamme Violette Argentée de la Transmutation. Dès cet instant, maintenant, j’accepte les énergies de l’Abondance illimitée et la bénédiction divine de mon incarnation terrestre. J’agis ainsi de par mon droit divin et mon héritage. Qu’il en soit ainsi. »

A dire 3 fois à haute voix

http://angesdelumiere34.canalblog.com/archives/2014/04/26/29744699.html

Rédigé par Les Aventures d'une apprentie médium

Publié dans #Nouvelle Ere

Repost 0
Commenter cet article

J.T. 28/11/2016 18:04

C'est identique au vœux de "martyr"..., où l'on fait que de se recréer les stigmates de souffrances supposée du Christ (Christ voudrait dire esprit voulu clair, et nous le sommes TOUS en puissance - comme j'en ai vu défiler pleins en contemplant calmement une icone de christ souriant !), à différents stades de croyance...
La pensée mieux dirigée, doucement, sans combat avec sa "part d'ombre" permet de se libérer des énergies lourdes, descendantes, car l'esprit est littéral, scientifiques en ses retours correspondants, donc sûr, à s'en servir avec confiance et patience jusqu'aux élévations quantiques inévitables liées à nos états d'esprits mieux choisis !